Mobilité

Améliorer la gestion du trafic par une harmonisation des axes de circulation

Chêne-Bougeries connaît et subit les mouvements pendulaires. Traversée par trois pénétrantes de taille, les routes de Chêne, de Malagnou et de Florissant, elle en subit les nuisances sonores, de pollution et de dangerosité.

Ce sont des milliers de véhicules qui passent et repassent sans aucun intérêt pour notre commune autre que des nuisances.

L’augmentation du trafic pousse certain-e-s à choisir les voies de dégagements en empruntant chemins et ruelles considérés comme des raccourcis mais générant des nuisances supplémentaires.

Les espaces de déplacements pour piétons se réduisent au profit de pistes cyclables mettant à certains endroits, route de Malagnou en particulier, les piétons en danger.

Malgré les efforts pour fournir parkings P+R, trains et trams en supplément, la circulation reste problématique avec bouchons et pollution à la clé.

Notre santé et notre sécurité méritent des actions fortes :

  • Promotion active des moyens de transport non polluants et des transports collectifs


  • Réaménagement des espaces sécurisés de circulation pour les piétons


  • Mise en place de contrôles des vignettes (proposition de délégation de responsabilité)


  • Collaboration avec les autorités cantonales et fédérales pour les axes concernés

Énergie

Faire de Chêne-Bougeries la commune « solaire »

Nous sommes en collaboration avec un acteur privé de l'installation et de l'exploitation de panneaux solaires afin de mettre en place un plan de financement permettant à chaque habitant-e-s de la commune d'en installer. Nous prévoyons pour cela de mettre en place plusieurs modes de financement. Nous visons à travers ceci l’indépendance énergétique de la commune à moyen terme, permettant ainsi à chacun-e de produire et de consommer de l’électricité propre, locale et peu coûteuse.


  • Mise en place de plusieurs systèmes de financement permettant à chaque personne qui le souhaiterait de trouver la solution qui lui convienne

    • Possibilité de concession de toit sans avance financière de la part de l’habitant-e, qui deviendrait propriétaire de l’installation après 15 ans.

    • Système d’aide à l’achat pour celles et ceux qui souhaiteraient posséder leur installation dès le premier jour

Densification

Densifier de manière mesurée : « qualité
versus quantité » au travers des générations

Notre commune a connu l’arrivée de nombreux citoyens durant les 10 dernières années, avec 1’758 nouveaux habitants. S’il est important de pouvoir s’assurer que l’offre de logements soit suffisante pour que nos enfants et petits-enfants puissent continuer à loger et vivre à Chêne-Bougeries, la densification des nouveaux quartiers doit être raisonnable et harmonieuse, afin de permettre la conception d’habitats de qualité avec des aménagements extérieurs dignes de ce nom (parcs, arbres, etc.) et sécurisés.

Les outils d’aménagement du territoire communaux ne permettent pas toujours d’appréhender avec satisfaction les questions par exemple d’occupation du sol, de mitage du territoire, de perméabilité des sols et d’aménagement des espaces extérieurs.

  • La mise en place d’un Plan directeur communal contraignant, que le Canton serait obligé de prendre en compte lors de la délivrance de son autorisation de construire, indiquant les zones ou une densification est possible et les diverses règles urbanistiques, paysagères, de préservation de la biodiversité et des voies pour la faune sauvage, à respecter, serait un outil très utile pour la Commune, qui reprendrait la main sur l’aménagement de son territoire.

Fiscalité

Pas d'augmentation d’impôts: les Chênois-e-s ne sont pas des vaches à lait!

Notre Commune suscite la convoitise. Le Canton et d’autres communes genevoises souhaitent accentuer la pression fiscale des Chênois-e-s. Plusieurs projets de lois sont aujourd’hui discutés visant à augmenter nos impôts. Nos représentants communaux doivent faire comprendre que les habitant-e-s de notre Commune ne sont pas des vaches à lait.

  • Les petits propriétaires immobiliers (appartements et villas) sont particulièrement visé-e-s. Le budget cantonal 2020 présenté par le Conseil d’Etat prévoit une revalorisation fiscale des biens immobiliers de près de 20%, ce qui signifie que les petits propriétaires de villas, souvent des personnes à la retraite, verront leur facture fiscale s’alourdir. Nous nous y opposons fermement.

  • Certains partis souhaitent renforcer la solidarité intercommunale (péréquation financière intercommunale). Aujourd’hui Chêne-Bougeries est déjà l’une des communes qui contribue le plus à la péréquation intercommunale. Plus de 25% des recettes fiscales de Chêne-Bougeries partent dans les autres communes du Canton via la péréquation financière, alors que notre Commune a besoin d’investir dans la qualité de ses propres aménagements extérieurs. Chêne-Bougeries sera touchée de plein fouet par ce projet de loi si nous ne nous y opposons pas. (Le projet de loi en question qui doit être combattu : http://ge.ch/grandconseil/data/texte/PL12609.pdf)

  • D’autres projets de lois visant à accroître la progressivité de l’impôt sur les revenus et la fortune ou à supprimer le bouclier fiscal subsistent. En tant qu’élus municipaux, il nous incombera de faire pression sur le Conseil administratif, ainsi que sur le Grand conseil pour balayer ces projets de lois.

Sécurité

Garantir la sécurité de nos concitoyen-ne-s

La sécurité de nos concitoyen-ne-s doit être durable et les flux de personnes étant croissants, il est important de doter la commune de moyens adaptés tant la journée que le soir, notamment en zone villas où la densité plus faible facilite la commission d’infractions.


  • Un éclairage public adapté et écologique étendu aux chemins qui n’en sont pas – ou peu – doté

  • Une augmentation des effectifs au sein de la police municipale, de sa visibilité et de sa présence dans nos rues.


La sécurité passe également par le maintien d’une prévention régulière et ciblée à l’égard des habitant-e-s de la Commune. Les gestes à adopter pour se prémunir des cambriolages doivent être systématiquement rappelés par le biais de communications, par exemple biannuelles, avant les fêtes et les vacances d’été. L’existence de l’opération « Tranquillité absence », d’ores et déjà en place à Chêne-Bougeries et gratuitement à disposition de ses habitant-e-s, devrait également être plus évoquée. Il en va de même des conseils pour se protéger des vols.


Actuellement au nombre de six, les patrouilleur/euse-s scolaires devraient également être renforcé-e-s afin d’assurer au mieux la sécurité des enfants sur le chemin des écoles face à la circulation croissante sur les axes routiers traversant la Commune

Coeur de Chêne

Penser à l'avenir de nos familles

Notre démographie galopante (1758 habitant-e-s supplémentaires entre 2008 et 2018, soit la plus forte hausse depuis le début des années 70) oblige à une réflexion sur la prise en charge des nouvelles et nouveaux habitant-e-s tout au long de leur chemin de vie sur la commune, depuis la naissance ou l’arrivée à Chêne-Bougeries jusqu’à la gestion de la fin de vie pour nos ainé-e-s.
Nous disposons d’un certain nombre d’EMS (7 au total) et d’un foyer de jour sur la commune. En revanche, les lieux de prise en charge de la petite enfance (crèches/jardin d’enfants au nombre de 4 sur la commune) n’ont pas suivi l’arrivée croissante d’habitant-e-s et de jeunes couples notamment. Il est donc crucial de lancer un/des projets afin de palier à ces besoins et de les définir dans un esprit intergénérationnel et durable avec des complexes mixtes EMS/logements étudiants/crèches/ ou école.
A ce titre, nous avons suivi avec intérêt l’implantation du Nouveau Prieuré qui répond de manière particulièrement adaptée à la nécessité de valoriser la diversité des populations en les faisant cohabiter pour une plus grande cohésion sociale. Il s’agit de décloisonner et de créer des lieux de dialogues intergénérationnels (enfants, étudiant-e-s, seniors) intégrant la différence (handicap, immigré-e-s, …).
Nous souhaitons dans le cadre des plans d’aménagement du territoire valoriser ce type de projet et avoir une démarche transversale qui évitent des îlots de vie spécifiques à un type de population et garantir ainsi un bien vivre communal, sur la base de la diversité.

 

©2020 PDC - Vert'libéraux Chêne-Bougeries.

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now